Programme scolaire pour enfants défavorisés initié par Net4kids

En 2011, la Fondation de Babungo a trouvé un sponsor pour le programme d’éducation: Net4Kids.  Cette Fondation a accepté de parrainer une centaine d'enfants défavorisés (orphelins dont les parents sont décédés de suite du SIDA et enfants dont les parents sont des malades mentaux) dans Babungo et ses environs. La BIMEHC a été chargée de l'exécution du projet. Elle assure le suivi de performances académiques des enfants et a organisé pour la deuxième fois consécutive un camp de vacance. Les enfants ont apprécié ce séjour de 2 semaines à  la BIMEHC où ils ont participé à de nombreuses activités.

Les animateurs dans les domaines de l’art, de la musique, du sport  et des activités extra scolaires ont encadré les enfants d'une façon exceptionnelle. Les activités suivantes ont été menées : excursions dans les champs de thé de Ndawara, une promenade en barque sur le lac Oku et une visite à la poterie de Bamessing (Prespot. C’etait pour eux la première fois de visiter les sites touristiques et de voyager hors de leur village. La fourniture d'une bonne nourriture équilibrée n’a que agrémenté ce séjour. Chanter, danser et jouer ensemble a fait de ces camps de vacance une expérience inoubliable. 

Les frais de scolarité, uniformes, livres pour les bénéficiaires sont payés par le projet. Les enseignants reçoivent un salaire mensuel pour appuyer le support pédagogique ainsi assurant la continuité  du programme éducatif. Les enfants reçoivent également des lampes solaires « Waka Waka », qui leur permet d'étudier à la maison en toute sécurité et ne dépendent plus des lampes du brousse à pétrole dangereuses, coûteuses et nocives.

Les enfants bénéficient également d’un bilan de santé annuel et sont suivi sur le plan médical par la BIMEHC. Ils ont tous été consultés par les ophtalmologues. Le suivi s’est fait en avril 2013 pour les enfants ayant des problèmes oculaires.

Les enfants des familles défavorisées reçoivent maintenant la possibilité d'obtenir une meilleure chance dans la vie par leur éducation.


Jos de Kanz « soins pour tous les niveaux »

Pour fournir à la communauté un accès à l'éducation de base a la responsabilité parentale, la BIMEHC a ouvert un nouveau centre dans ses locaux ; Jos de Kanz, composée de deux éléments.




¥    Crèche


¥    L'alphabétisation des adultes








Le programme de la garderie s’occupe de 22 enfants pour leur permettre de se familiariser dans un environnement soigné, éducatif et ludique. Les enseignants dévoués les introduisent progressivement dans le système éducatif à l'aide de jeux, des chansons et des jouets. Les enfants reçoivent un repas par jour à Jos de Kanz.


Après une évaluation du programme éducatif Net4Kids, la BIMEHC est venu à la conclusion que les performances scolaires des enfants pourraient être améliorées si leurs parents savaient également lire et écrire. Beaucoup de parents des foyers défavorisés n'ont jamais été à l'école eux-mêmes. Pour améliorer la réussite des enfants il semblait judicieux d’aider les parents également. C’est en démarrant l'alphabétisation des adultes en combinaison avec un programme de micro crédit, que les femmes  auront la capacité de lire, écrire, effectuer des calculs qui leur permettront  de mettre en place des petites entreprises et de contrôler le suivi de leurs enfants à l’école. Les revenus ainsi générés pourront améliorer leurs moyens de vie.


En 2012, la BIMEHC a pris contact avec le VSO (Voluntary Services Overseas) pour discuter sur la proposition d'un programme d'alphabétisation des adultes de 92 femmes de Babungo. VSO a accepté et 3 zones ont été sélectionnées et mis en place. Dans les quartiers suivants : Mbenjeh, Finteng et Finkwi.


Les apprenants ont trois heures de cours d’initiation à la lecture, au calcul et à l’écriture par semaine. Des centaines de femmes se sont inscrites au programme.


L'impact de ce programme ne se fera pas seulement ressentir par les adultes, mais aussi par leurs enfants qui en seront aussi des bénéficiaires indirects. Les parents auront ainsi la possibilité d'aider leurs enfants à faire leurs devoirs et de voir l'importance de l'éducation en plus.


La BIMEHC espère trouver dans un avenir proche  de trouver des financements pour étendre ce programme d'alphabétisation a d’autres adultes.

EDUCATION

Bienvenue                           Historique             Santé mentale               Médicaments traditionnels                         Education                     Photos                    Blog

                                  

Qui sommes-nous               Vision                   Santé primaire               Activités génératrices de revenues            Ecotourisme                 Partenaires             Contact